Le concours de chiens

Le concours de chiens

Durant le déroulement du concours, le chien doit effectuer une série d’épreuves qui représentent un résumé du travail quotidien d’un bon chien de troupeaux.
Ces épreuves se déroulent en 3 temps : une série d’épreuves qualificatives le samedi matin pour tous les concurrents. Le berger étant à poste fixe à l’entrée du terrain, il envoie son chien par la droite avec un travail d’obéissance pour contourner les fanions et respecter 2 « stops » bien distings, couché et debout. Ensuite le chien part en recherche du troupeau de brebis situé à 300 m. Après la prise de possession, il doit guider les brebis vers son maître en effectuant un parcours sinueux, matérialisé par des barrières situées à gauche puis à droite. Quand le troupeau est au pied du berger, le chien doit contenir et stabiliser le troupeau dans un cercle tracé au sol pour que son maître puisse saisir une brebis sans difficulté. Ensuite il est demandé au chien de repousser le troupeau vers un passage matérialisé par 2 barrières soit à droite ou à gauche.
Après cette série qualificative, sont retenus les 8 meilleurs chiens pour disputer la demi-finale le dimanche après-midi qui comprend les mêmes épreuves.
A l’issue de cette demi-finale seront retenus les 4 meilleurs pour l’épreuve finale.
Le chien part chercher un premier troupeau situé à droite et doit le ramener dans l’enceinte du stade. Ensuite à l’ordre du maître, il doit faire demi-tour pour partir à gauche chercher un deuxième troupeau hors vue du chien et du berger ce que l’on appelle : la recherche à l’aveugle. A la fin de l’amenée, on mélange les 2 troupeaux pour n’en faire qu’un. A partir de là, le chien repousse les brebis vers un enclos circulaire situé entre 80 et 90 m du berger et doit les faire rentrer à l’intérieur. Lorsqu’elles sont à l’intérieur, il faut les ressortir en faisant sauter le chien par-dessus l’enclos pour obtenir un maximum de point.
L’ensemble de ces épreuves demande un très bon niveau de dressage du chien avec des qualités naturelles exceptionnelles pour réaliser parfaitement le tout.
La difficulté se corse souvent devant l’enclos avec nos brebis béarnaises qui offrent une résistance face au chien que n’ont pas les autres races de brebis. C’est cet exercice qui bien souvent départage les finalistes et offre un final exaltant pour le public.
Entrera, entrera pas ??????